Glaucome avancé : des difficultés de reconnaissance des visages

Glen FC et al. Invest Ophthalmol Vis Sci. 2012 Jun; 53(7): 3629-37
Pour évaluer les difficultés potentielles de reconnaissance des visages chez les patients atteints de glaucome, cette étude a comparé cette capacité chez des patients glaucomateux de sévérité variable (minime, modérée et sévère) et chez des sujets sains. L’ensemble des groupes avait des âges comparables, ainsi que des tests cognitifs similaires, par contre l’acuité visuelle, la sensibilité aux contrastes, ainsi que les champs visuels automatisés (24,2 et 10,2) étaient significativement plus altérés chez les patients glaucomateux. Le pourcentage de visages reconnus selon un test validé (Cambridge Face Memory Test) était significativement moindre chez les patients atteints de glaucome sévère (66% +/- 15%) comparé à ceux ayant un glaucome modéré (75% +/- 13%) ou minime (75% +/- 11%), ainsi que par rapport aux sujets contrôles (75% +/- 11%). De même, les patients ayant un champ visuel très altéré (mean defect [MD] au 10,2 à p<0,01) reconnaissaient moins bien les visages (67% +/- 13% contre 77% +/- 11%) que ceux ayant un déficit de moindre importance (MD au 10,2 à p>0,01). Une analyse multivariée mettait en évidence le rôle indépendant de la sensibilité au contraste pour la correcte reconnaissance des visages.
Les auteurs concluent que les patients ayant un glaucome avancé ou présentant des troubles de la sensibilité aux contrastes sont susceptibles de présenter des difficultés de reconnaissance des visages.
http://www.iovs.org/content/53/7/3629.abstract