Glaucome : un nouveau test diagnostique prometteur

Mwanza JC et al. Ophthalmology. 2012 Jun; 119(6): 1151-8

Pour évaluer l’intérêt diagnostique d’un nouvel examen de détection du glaucome aux stades précoces, cette étude l’a comparé aux explorations de référence. La performance diagnostique de l’étude en OCT (Optical Coherence Tomography) des couches rétiniennes internes au niveau maculaire (couches ganglionnaire et plexiforme interne) a été comparée à celle de l’étude de l’épaisseur des fibres ganglionnaires péripapillaires (RNFL) et à celle de l’étude des paramètres du nerf optique (ONH). Au total, 85 patients atteints de glaucome débutant et 99 sujets sains ont été étudiés, le critère de jugement principal étant l’aire sous la courbe ROC qui reflète la performance diagnostique du test. L’aire sous la courbe était maximale pour les paramètres suivants : épaisseur minimum (0,959), moyenne (0,935), secteur inférotemporal (0,956), supérotemporal (0,919) et inférieur (0,918). Ces aires sous la courbe étaient comparables à celles des examens de référence (p>0,05).
Les auteurs concluent que l’étude en OCT des couches internes maculaires permet de détecter les glaucomes précoces avec la même performance que les autres paramètres OCT (RNFL et ONH).
http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0161642011011821