Complexe GCL et OCT, El Chehab H. et coll.
11/09/2013 | Par El Chehab H. et coll.

Rechercher des vidéos

 

Relation Structure Fonction : Analyse du complexe maculaire ganglionnaire avec 2 OCT-SD et périmétrie automatisée standard.

El Chehab H., Delbarre M., Messaoudi R, Guèye NN, Maréchal M., Michel S, Francoz M., Giraud JM., Maÿ F., Renard JP (Val de Grâce, Paris).

Introduction

Le but de cette étude est d’évaluer les capacités diagnostiques de la segmentation des différentes couches maculaires internes par SD-OCT (Cirrus HD-OCT, Carl Zeiss Meditec (CZM), Dublin, CA, USA) et de les comparer à celle des fibres nerveuses rétiniennes péri papillaires (cpRNFL) dans le glaucome primitif à angle ouvert (GPAO).

Matériels et Méthodes

Cette étude concerne 252 yeux de 128 patients suivis et traités pour un GPAO (164 GPAO débutants, 44 GPAO modérés et 44 GPAO évolués) ainsi que 223 yeux de 113 témoins. Tous les patients ont bénéficié d’un examen du champ visuel (PAS, Humphrey, CZM, SITA-Standard 24-2) et d’une acquisition maculaire (macular cube 200×200) et papillaire (optic disc cube 200×200) en Cirrus HD-OCT. Les paramètres recueillis ont été analysés : couche des fibres nerveuses rétiniennes maculaires (mNFL moyen et minimum), couche des cellules ganglionnaires maculaires et plexiforme interne (GCIPL moyen et minimum), la somme de ces 2 paramètres (complexe cellulaire maculaire ganglionnaire (GCC)) et la couche cpRNFL. L’analyse statistique a comparé les populations par un test de Student et la performance diagnostique a été évaluée par l’aire sous la courbe (AUC) de tous les paramètres.

Résultats

Les épaisseurs moyennes (en μm) des différentes couches mesurées dans le groupe GPAO (GCIPL minimum et moyen, mNFL moyen et minimum, GCC et cpRNFL) sont respectivement de 56,6; 66,5; 29,1; 9,8; 95,7; 74,2 et dans le groupe témoin elles sont respectivement de : 79,5; 81,9; 33,6; 13,4; 115,6; 92,1. Il existe une différence statistiquement significative entre les 2 groupes pour tous les paramètres étudiés (p<0,05).

L’AUC pour les différents paramètres étudiés (GCIPL minimum et moyen, GCC, cpRNFL, mNFL moyen et minimum) pour l’ensemble de la population est respectivement de 0.887, 0.865, 0,863, 0.823, 0.786, et 0.742. Les résultats seront développés dans chaque sous groupe et montrent l’intérêt de certains indices pour le dépistage des glaucomes débutants.

Discussion

L’analyse des paramètres maculaires montre une sensibilité particulière de l’évaluation de l’indice GCIPL minimum donné spécifiquement par le programme GCA du Cirrus HD-OCT pour le dépistage du GPAO et en particulier du GPAO débutant. Cet indice semble présenter une meilleure performance diagnostique que l’analyse du cpRNFL. L’évaluation isolée du mNFL ne semble pas montrer d’intérêt diagnostique pratique.

Conclusion

Cette étude met en évidence l’intérêt du programme GCA par l’évaluation d’un nouvel indice, le GCIPL minimum, avec un intérêt diagnostique précoce particulièrement performant, supérieur aux autres paramètres maculaires. Ce nouveau paramètre apparait aussi sensible que l’analyse du cpRNFL pour lequel elle pourrait apporter une information complémentaire importante en pratique clinique.

(Présentation à la Réunion Annuelle de la SFG, 11 mai 2013)