FDT-Matrix, Dhimane C. et coll.
10/09/2013 | Par Dhimane C. et coll.

Rechercher des vidéos

 

Le FDT-Matrix 10-2 peut il être un complément de l’analyse en OCT des cellules ganglionnaires maculaires dans le diagnostic du glaucome pré-périmétrique ?

Dhimane C, Colas E, Nordmann JP (CHNO des Quinze-Vingts, Paris).

Introduction

Malgré l’amélioration des technologies permettant le dépistage du glaucome, aucun examen ne donne un diagnostic certain. L’étude du complexe cellulaire ganglionnaire ( GCC ) au niveau maculaire a montré que celui ci est souvent atteint en premier dans les glaucomes précoces. Pourtant cette atteinte structurelle n’est pas corrélée à une atteinte du champ visuel, même sur le test de dépistage FDT Matrix 24-2; cependant celui ci n’étudie pas spécifiquement la région maculaire. L’objectif de cette étude est de chercher une corrélation entre le champ visuel FDT 10-2, qui s’intéresse à la macula, et le GCC.

Matériel et méthodes

Les patients inclus étaient adressés pour suspicion de glaucome et avaient une hypertonie oculaire, des antécédents familiaux de glaucome et/ou des anomalies à l’examen du nerf optique. L’étude a été réalisé au CHNO des Quinze Vingts, de facon prospective, entre novembre 2012 et janvier 2013. Pour chaque oeil, étaient réalisés le même jour, par une orthoptiste, les tests suivants : FDT Matrix 24-2 et 10-2, et analyse OCT des RNFL et du GCC. 100 yeux de 55 patients furent inclus. Les critères de jugement principaux étaient la comparaison du déficit moyen (MD) sur le FDT 10-2 entre les yeux avec un GCC altéré ou normal, et la corrélation entre épaisseur moyenne au GCC et MD du FDT 10-2.

Résultats

Le nombre d’yeux avec un GCC altéré était de 40% contre 17% pour le FDT 10-2. Les patients ayant un GCC avec une épaisseur moyenne altérée avaient un MD sur le FDT 10-2 significativement plus altéré que les patients ayant un GCC normal ( -2,1 vs -0,56, p = 0,013 ). De même pour le MD en cas d’épaisseur minimum altérée ( -2,1 vs -0,68, p = 0,03). A l’inverse, la différence était statistiquement non significative dans le cas du FDT 24-2 quelque soit l’épaisseur altérée au GCC ( -1,67 vs -0,65, p = 0,09 ). Il n’était pas retrouvé de corrélation statistiquement significative entre GCC et FDT 10-2.

Discussion

Dans les glaucomes précoces, le déficit moyen au FDT 10-2 est plus fréquemment atteint en cas de GCC altéré. Le FDT 10-2, bien qu’étudiant spécifiquement la région maculaire, ne semble cependant pas corrélé au GCC. La corrélation non retrouvée entre les deux examens pourrait s’expliquer par le probable décalage entre atteinte structurelle et fonctionnelle; l’atteinte précoce des cellules ganglionnaires se manifestant premièrement de façon structurelle.

Conclusion

L’analyse en OCT a fait apparaître que l’atteinte maculaire est parfois précoce dans le glaucome débutant. Cette atteinte structurale est souvent retrouvée sur le plan fonctionnel lorsque les 10° centraux sont étudiés par FDT-Matrix. Le FDT 10-2 semble ainsi être une aide au diagnostic de glaucome pré-périmétrique.

(Présentation à la Réunion Annuelle de la SFG, 11 mai 2013)