IVT et hypertonie, Dot C. et coll.
10/09/2013 | Par Dot C. et coll.

Rechercher des vidéos

 

Hypertonie oculaire chronique et injections intravitréennes, étude prospective à propos de 206 patients 

Dot C., Agard E., El Chehab H, Douma I., A.Russo, Ract Madoux G., Dussart C. Hôpital Desgenettes, Lyon.

Introduction

Quelques respectivement).

Conclusion

La multiplication des IVT peut exposer à une HTO chronique dont le mécanisme n’est pas encore clairement élucidé pour les anti-VEGF. Celle-ci nécessite l’instauration d’une monothérapie hypotonisante le plus souvent. La mesure de la PIO doit être un élément de surveillance systématique lors du suivi des injections répétées quelque soit le principe actif, d’autant plus s’il existe déjà une résistance à l’écoulement trabéculaire.

(Présentation à la Réunion Annuelle de la SFG, 11 mai 2013)