Hypotension artérielle nocturne et risque de glaucome par fermeture de l’angle

Hypotension artérielle nocturne et risque de glaucome par fermeture de l’angle (Charlson et al. Ophthalmology. 2014 May 25). Dans cette étude longitudinale d’une cohorte de sujets atteints de glaucomes à pression normale, les auteurs ont évalué si la présence d’épisodes d’hypotension artérielle nocturne augmentait le risque de dégradation du champ visuel. Sur une séquence d’au moins cinq champs visuels consécutifs, 85/166 (29%) des sujets présentaient une progression. Le temps passé durant le sommeil avec une pression artérielle plus basse d’au moins 10 mm Hg que la pression artérielle diurne était corrélé au risque de progression des déficits du champ visuel.