Traitements systémiques et pression intraoculaire

Traitements systémiques et pression intraoculaire (Khawaja et al. Ophthalmology. 2014 Apr 2). En utilisant les données médicales et ophtalmologiques de 7093 sujets âgés inclus dans un registre Européen de sujets atteints de cancers, les auteurs ont évalué l’effet sur la pression intraoculaire de traitements systémiques couramment utilisés (inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine, antagonistes des récepteurs de l’angiotensine, alpha-bloquants, bêtabloquants, inhibiteurs calciques, diurétiques, dérivés de l’acide nitrique, statines, insuline, biguanides, aspirine et les autres anti-inflammatoires non stéroïdiens). En analyse multivariée, seule la prise de bêtabloquants et de dérivés nitrés réduisait significativement la pression intraoculaire (- 0,92 mm Hg et – 0,63 mm Hg, respectivement).