Glaucome : l’analyse de la rétine péripapillaire en angio-OCT

Glaucome : l’analyse de la rétine péripapillaire en angio-OCT

Liu L et al. JAMA Ophthalmol. 2015 Sep; 133(9): 1045-52

Les facteurs vasculaires jouent un rôle important dans la physiopathologie du glaucome chronique. Une méthode d’analyse de la perfusion de la papille en pratique clinique courante pourrait être utile chez les patients glaucomateux.

Dans cette étude, les auteurs ont pratiqué une angio-OCT pour détecter le flux de perfusion rétinien péripapillaire chez des patients ayant un glaucome et chez des sujets non glaucomateux. Les patients ont été inclus prospectivement de juillet 2013 à avril 2014 dans un centre aux Etats-Unis (le Casey Eye Institute, Oregan Health & Science University à Portland). 12 yeux de glaucomateux et 12 yeux non glaucomateux appariés sur l’âge ont été analysés. Les images angio-OCT de la zone péripapillaire ont été réalisées deux fois. La densité de vaisseaux péripapillaires est définie comme étant l’espace occupé par les vaisseaux en pourcentage. Le coefficient de variation était calculé entre deux examens. Une comparaison entre les index de flux en angio-OCT et les champs visuels a été réalisée. Les résultats révèlent que, dans les 12 yeux normaux, la microvascularisation péripapillaire était plus dense que dans les yeux glaucomateux. Ces derniers présentaient une diminution globale et/ou focale du réseau vasculaire péripapillaire. La reproductibilité des examens sur le flux péripapillaire et la densité des vaisseaux péripapillaires était meilleure chez les patients ayant un glaucome que chez ceux avec des yeux normaux. L’index du flux péripapillaire et la densité des vaisseaux péripapillaires étaient fortement corrélés à l’indice de déviation localisée (PSD) du champ visuel.

Au total, l’angio-OCT a montré, chez patients ayant un glaucome, une diminution de la perfusion rétinienne péripapillaire, avec des déficits focaux quantifiables par l’index de flux péripapillaire et la mesure de la densité des vaisseaux péripapillaires. Les mesures étaient reproductibles. Ainsi, cet examen pourrait être intéressant pour quantifier la vascularisation et suivre le patient.

https://archopht.jamanetwork.com/article.aspx?articleid=2383236