La mesure de l’épaisseur des fibres rétiniennes péripapillaires influencée par l’inclinaison de la tête

La mesure de l’épaisseur des fibres rétiniennes péripapillaires influencée par l’inclinaison de la tête

Bin Ismail MA et al. J Glaucoma. 2015 Dec 8 [Epub ahead of print]

Cette étude a comparé l’effet de l’inclinaison de la tête et des mouvements oculaires compensatoires sur la mesure de l’épaisseur des fibres nerveuses rétiniennes péripapillaires (RNFL : Retinal Nerve Fiber Layer) en OCT (Optical Coherence Tomography) Cirrus et en OCT Spectralis chez les sujets sains. Un œil par patient a été randomisé pour être analysé sur les deux machines, avec trois positions différentes de la tête (face, inclinaison vers la droite et inclinaison vers la gauche).

Sur l’OCT Cirrus, l’inclinaison de la tête vers le côté ipsilatéral de l’œil analysé a montré une diminution de l’épaisseur des RNFL en supérieur et une augmentation de l’épaisseur en temporal, alors que l’inclinaison de la tête vers le côté controlatéral a montré une diminution de l’épaisseur en inférieur et une augmentation en nasal des RNFL. En OCT Spectralis, l’épaisseur des RNFL est identique, quelles que soient les positions de la tête. Le cache de l’œil non analysé n’a pas supprimé les erreurs de mesure en OCT Cirrus selon les différentes positions.

En conclusion, l’inclinaison de la tête peut influencer les résultats de la mesure de l’épaisseur des RNFL en OCT Cirrus, même en cachant l’œil controlatéral. En revanche, la mesure en OCT Spectralis ne paraît pas être influencée par la position de la tête.

http://journals.lww.com/glaucomajournal/Abstract/publishahead/Effect_of_Head_Tilt_and_Ocular_Compensatory.99023.aspx