Thématiques

Regardez en différé la première webconférence de la SFG !

La première webconférence de la SFG a eu lieu le jeudi 22 septembre 2016 . Pour ceux qui l’ont raté, vous pouvez la suivre en différé en vous connectant sur le lien suivant :  http://www.fmcevent.com/sfg/global/differe

lire la suite

Angle irido-cornéen très pigmenté

(Cliché du à l’amabilité de Denis Ph, Lyon). La pigmentation très marquée encombre toute la surface de l’angle, mais surtout le trabéculum, pouvant induire une hypertonie oculaire dans le cadre du syndrome de dispersion pigmentaire.

lire la suite

Tonométrie de Goldmann

(Cliché du à l’amabilité de Fortoul V., Lyon). Cette image correspond à celle vue par l’ophtalmologiste au travers du tonomètre lorsqu’il mesure la pression oculaire.

lire la suite

Séquelles chroniques de glaucome aiguë par fermeture de l’angle

(Cliché du à l’amabilité de Denis Ph, Lyon) Notez les zones d’atrophie irienne siégeant dans le pourtour pupillaire et la cataracte.

lire la suite

Glaucome et syndrome d’apnées du sommeil

Glaucome et syndrome d’apnées du sommeil (Rédigé par Aptel F, Grenoble). Le syndrome d’apnées du sommeil (SAS) a été associé à différentes pathologies oculaires : –          Du segment antérieur de l’œil : hyperlaxité palpébrale (floppy eyelid), ptosis, prolapsus de la glande lacrymale principale, syndrome sec oculaire, kératite ponctuée superficielle, ulcère de cornée, kératocône. –          Rétiniennes : chorio-rétinite séreuse […]

lire la suite

Volumineux kyste iriens.

(Cliché dû à l’amabilité de Aptel F, Grenoble). Volumineux kyste iriens, à la fois développés aux dépends du stroma irien (cliché de gauche) et de l’épithélium pigmenté irien (cliché de droite), et entrainant une fermeture localisée de l’angle irido-cornéen avec apposition de l’iris contre la trabéculum et l’endothélium cornéen.

lire la suite

Colobomes iriens et papillaires

Colobomes iriens et papillaires. (Cliché dû à l’amabilité de Aptel F, Grenoble). Colobomes iriens et papillaires chez un patient présentant une hypertonie oculaire compliquant une goniodysgénésie. L’évaluation structurale de la papille n’est pas possible, et seul le suivi de l’évolution du champ visuel dans le temps permet de recherche une éventuelle neuropathie glaucomateuse.

lire la suite

Synéchie dans un ICE syndrome

(Cliché dû à l’amabilité de Rouland JF, Lille) Le syndrome irido-cornéo-endothélial (ICE), qui englobe l’atrophie essentielle de l’iris, le syndrome de Chandler et le syndrome de Cogan-Reese (ou “iris nævus syndrome”), est le plus souvent unilatéral, non familial et survient typiquement chez la femme jeune. Le syndrome ICE est généralement progressif et se complique fréquemment […]

lire la suite

Hémorragie prépapillaire

(Cliché du à l’amabilité de Rouland JF., Lille) Chez les patients glaucomateux, les hémorragies papillaires sont classiquement de petite taille, superficielles, souvent linéaires ou striées autour de la papille optique. On les retrouve surtout dans les zones supéro-temporales ou inféro-temporales du disque optique. Classiquement, elles sont transitoires, ne s’observant que pendant quelques semaines. Plusieurs études […]

lire la suite

Imagerie du segment antérieur et glaucome

(Rédigé par Aptel F, Grenoble) Les différentes techniques d’imagerie optiques ou ultrasonores permettent une analyse précise, reproductible et non-invasive des différentes structures du segment antérieur de l’œil. Dans le domaine du glaucome, ces méthodes d’imagerie permettent d’obtenir des informations précieuses et parfois indisponibles lors de l’examen clinique biomicroscopique, et possèdent de ce fait de nombreuses […]

lire la suite

Iridotomie laser et glaucome

(Rédigé par Aptel F, Grenoble) Mécanismes d’action de l’iridotomie laser : La pression intraoculaire est le fruit d’une balance entre la production de l’humeur aqueuse par le corps ciliaire et son élimination par voie trabéculaire ou uvéo-sclérale. L’humeur aqueuse est secrétée par les corps ciliaires qui sont disposés de façon circulaire en arrière de l’iris. […]

lire la suite

Stries de Haab

(Cliché du à l’amabilité de Rouland JF, Lille) Chez des enfants atteints de glaucome congénital, les vergetures de la membrane de Descemet ou stries de Haab apparaissent comme des zones linéaires de déchirure de l’endothélium cornéen mis sous tension, horizontales au centre mais courbes et concentriques à la périphérie de doivent pas être confondues avec […]

lire la suite

Le glaucome pigmentaire

(Cliché du à l’amabilité de Aptel F, Grenoble) Le syndrome de dispersion pigmentaire est une entité anatomo-clinique caractérisée par une libération des constituants de l’épithélium pigmentaire de l’iris qui sont ensuite transportés par l’humeur aqueuse et se déposent sur diverses structures du segment antérieur, notamment au niveau des mailles du trabéculum [1]. L’accumulation progressive de […]

lire la suite

Le syndrome d’iris plateau

(Rédigé par Aptel F, Grenoble) Le syndrome d’iris plateau est une forme particulière et peu fréquente de glaucome par fermeture de l’angle, qui peut survenir malgré la présence d’une iridotomie patente. Le terme d’iris plateau décrit la présence d’un iris plat, dont la face antérieure se dirige de manière rectiligne presque jusqu’au niveau du trabéculum, […]

lire la suite