Madame S, la cinquantaine

« Début 2004, j’ai troqué ma vie de femme d’affaires globe-trotteuse contre une pré-retraite « bien méritée ». J’ai été rattrapée par la maladie : un glaucome, vite qualifié de virulent. Détecté précocement car, terrain familial oblige, je m’étais astreinte à un dépistage rigoureux.

Dans un premier temps, je n’ai partagé ce douloureux secret qu’avec mes très proches, tant je craignais de projeter l’image d’une personne handicapée et de me voir comme telle.

Le protocole de soins Chirurgie réussie !! Balayée d’un coup, l’angoisse massive qui me taraudait depuis des semaines ! L’opération de l’autre œil est incontournable, il est atteint lui aussi. Mais cela ne m’inquiète pas, je suis désormais en terrain connu.

Je souhaite que cette histoire aide ceux qui, comme moi, luttent contre le glaucome, à dédramatiser la nouvelle lorsqu’ils l’apprennent, et surtout l’acte opératoire lorsqu’ils y sont confrontés.

Bon courage et bonne chance ! »


Dictionnaire

Presbytie :

Anomalie de la vision due au vieillissement du cristallin qui s’épaissit. En devenant moins souple, le cristallin accommode plus difficilement et le patient voit de moins en moins bien de près. La presbytie débute souvent à l’âge de 45 ans. Le défaut visuel du presbyte peut être corrigé par des lunettes portées en vision de près (souvent, verres en demi-lunes ou verres progressifs).

Accommodation :

Variation spontanée du rayon de courbure du cristallin suivant la distance à laquelle les objets sont observés, permettant de focaliser l’image sur la rétine, quelle que soit sa distance par rapport à l’oeil.

Trabéculectomie :

Technique chirurgicale utilisée pour traiter le glaucome chronique. Elle permet une meilleure évacuation de l’humeur aqueuse en dehors de l’oeil, et donc une diminution de la pression oculaire.

Voir le dictionnaire
complet